MICRO-RENCONTRE SERVICES A LA PERSONNE avec l’APAQ

Le secteur de l’aide à la personne (SAP) est un créneau porteur dans notre département. En effet, selon le BMO 2016 (Besoin en Main d’Œuvre) édité chaque année par le Pôle Emploi, ces métiers  sont situés à la 7ème place des intentions d’embauche. Néanmoins, il devient de plus en plus difficile pour les sociétés de recruter dans ce secteur (86,2% de difficultés à recruter).

L’A.P.A.Q, partenaire emploi de Césame, est une société de services à la personne dont le siège se situe à St Zacharie et qui intervient sur le Département du Var et des Bouches du Rhône.

Sa directrice, Ingrid BOUCHE a  accepté notre sollicitation à  venir échanger sur ces métiers et proposer éventuellement des entretiens sur place aux personnes intéressées.  Elle a donc bien voulu donner de son temps pour participer à une rencontre avec les bénéficiaires de Césame recherchant un emploi dans ce secteur ou un complément d’information sur ces métiers (ses atouts et ses contraintes) pour se confronter aux nouvelles réalités de ces métiers.

Le temps d’une après-midi intéressante et riche en questions, les demandeurs d’emploi accompagnés par Césame ont pu échanger sur les métiers et être reçus en entretien de recrutement pour celles et ceux qui le souhaitaient.

A l’issu de cette micro-rencontre, deux personnes, dont un homme, accompagnées par Césame ont pu être recrutées. Bravo!!

Travailler dans les services à la personne nécessite un fort intérêt pour les relations humaines, de l’empathie, de la bienveillance et un sens  aigu des responsabilités . En effet, l’aide à domicile accompagnera des personnes fragiles, handicapées ou sénior, dans la majorité des cas, et vivra au contact de ces personnes au quotidien. Il convient d’être soi-même suffisamment autonome, prêt à s’impliquer, et sérieux tout comme on peut l’attendre d’une aide maternelle pour un enfant.

Aujourd’hui, force est de constater que de nombreuses personnes se tournent vers ces métiers faute de mieux. Alors que le raisonnement doit se faire à l’inverse: il convient de se tourner vers ces métiers si l’on ressent un réel attrait à s’occuper d’un autre être humain.

Les structures essayent de proposer à leurs intervenants des contrats équivalent à des temps partiels et d’augmenter leurs volumes de travail hebdomadaire si possible et au gré de leurs bénéficiaires. Mais il faut savoir qu’au démarrage, il sera très rare que vous obteniez un temps plein. Des CDI sont généralement proposés. Ces métiers offrent une certaine souplesse aux intervenants ayant des contraintes horaires, mais sachez que selon les structures, et surtout les demandes, l’amplitude horaire peut varier. Le métier peut nécessiter de travailler tôt le matin (à partir de 6h00) ou le soir (jusqu’à 20h00) ou même les week-end. Le volume d’heures de travail peut être mensualisé (c’est à dire un volume d’heures à faire dans le mois et donc un planning à la semaine qui peut être variable).

Les structures de services à la personnes vont recruter principalement des aides à domicile (AAD), des assistantes de vie aux familles (ADVF) ou des auxiliaires de vie sociales (AVS).
De plus en plus, une mobilité est requise sur notre territoire dans la mesure où les salariés sont amenés à se déplacer régulièrement d’un endroit à un autre, changer de bénéficiaires etc…Ceci étant dit, de nombreuses structures sont conscientes des freins liés à la mobilité des intervenants et essayent de trouver des missions dans un secteur géographique délimité avec eux.

  • Les aides à domiciles occupent principalement des tâches ménagères, bien que la relation qu’elle va établir au domicile d’une personne va jouer un rôle social important. Un niveau de qualification n’est pas requis mais une première expérience est généralement souhaitée. Néanmoins, quelqu’un de fortement investi, motivé ou ayant exercé ces fonctions dans un cadre familial par  exemple, aura ses chances.
    Info sur le métier: http://www.entreprises.gouv.fr/services-a-la-personne/employe-menage-a-domicile

De nombreuses structures SAP existent sur notre Département.

Pour le recrutement, certaines sont partenaires de la Plateforme de Vocation du Pôle Emploi et mettent en place des méthodes de recrutement par simulation (MRS) accessibles aux débutants. D’autres vont passer des annonces régulièrement, piocher dans les candidatures spontanées reçues, ou augmenter le volume horaires de leurs propres agents.

Si ce secteur vous intéresse, n’hésitez pas à vous faire connaître et ne négligez pas vos expériences extra-professionnelles. Elles peuvent faire la différence si vous manquez d’expérience professionnelle.

De plus, si vous ne choisissez pas l’option « salarié » d’une structure SAP, vous pouvez accéder directement à ces emplois via le Chèque Emploi Service Universel (CESU), qui vous permettra d’être recruté en direct par un particulier employeur.

N’oubliez pas que dans ce secteur, le multi-employeur est possible, c’est à dire que vous pouvez multiplier les contrats en CESU ou avec des structures SAP différentes (ou les 2) pour optimiser votre volume hebdomadaire ou mensuel de travail.

Nous remercions chaleureusement Mesdames BOUCHE, Ingrid et Blandine, de leur présence et de leur partenariat .

Pour aller plus loin:

BMO 2016:
http://bmo.pole-emploi.org/geo?fa=93&fb=83&le=0&nc=0&pp=2016

A.P.A.Q:
http://www.apaq.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=46&Itemid=1

CESU:
http://www.cesu.urssaf.fr/cesweb/home.jsp

Bonne chance à tous dans vos démarches,
A.C
Césame

Déposez un commentaire

*
*

Les données personnelles transmises ne sont pas conservées.
Elles ne seront en aucun cas transmises à un tiers. Le caractère "*" signifie que le champ est obligatoire.*

Haut de page Précédent